Découverte des 3 Voiles

1


Quand ? Le jeudi 8 octobre.

? 6 Rue des 3 journées à deux minutes du métro Jean Jaurès (Ligne A ou B).

IMG_3229


Comment ? J’ai trouvé sur facebook un nouveau restaurant Toulousain (ouvert depuis Juillet). Comme à mon habitude, j’ai voulu en savoir plus. Je les ai donc contacté pour une collaboration et ils ont adoré l’idée !

IMG_3210


Histoire ? Deux restaurateurs ont décidé d’ouvrir un restaurant en centre ville. Auparavant, il y avait un bar nommé le Warm’Up, mais attention n’y voyez aucune similitude ! Les 3 Voiles est bien un restaurant et non un bar, cependant ils proposent une multitude de tapas.

Concept ? Les deux entrepreneurs viennent de régions côtières de la Mer Méditerranée. Il était donc primordial pour eux de continuer à cuisiner du poisson. Il fait partie des trois quart de la carte, mais pas d’inquiétude, les carnivores y trouveront leur bonheur ! Tous les poissons sont frais et l’intégralité du menu est du fait-maison.

IMG_3207


Ambiance ? Ce lieu est vraiment très joli, chaleureux et calme. Deux étages sont disponibles pour manger, l’endroit parfait pour un rendez-vous entre amoureux. Au rez-de-chaussée, une salle est également disponible mais je préférerai y déguster des tapas entre amis. Enfin, la décoration est très raffinée, les tables sont très bien dressées et la vaisselle est magnifique.

IMG_3233


Service ? L’accueil a été impeccable, les serveuses ont été très gentilles. Elles ont répondu à toutes mes interrogations survenues lors du repas. Au niveau du temps d’attente, c’était correct. Je ne vais pas mentir, ce n’était pas très rapide mais quand vous verrez les assiettes, vous comprendrez pourquoi ! Je préfère attendre un poil plus et avoir une jolie présentation, qui me donne envie autant visuellement que gustative, qu’un service très rapide avec un plat sans élégance.

Slurp ? Mr G avait choisi une pina colada pendant que je sirotai un mijoto. Ils étaient bons, mais je préfère quand c’est plus relevé. Quand je bois un mojito j’aime sentir le rhum et là il était un peu effacé (même avis pour Monsieur).

2 (1)


Entrée ? Mon co-testeur préféré a mangé un formidable tartare de saumon. Nous étions déjà ébahi par la présentation de l’assiette. Le goût était au rendez-vous, ce plat a été le coup de cœur de mon ami.

2 (2)


Pour ma part, j’ai craqué pour les ravioles au foie-gras. Je ne vous ai jamais caché mon adoration pour ce mets bien Français ! Je l’adore, à toutes les sauces, sous toutes les coutures. Bien entendu, j’aurai aimé en trouver en plus grande quantité, mais j’ai été ravie.

2 (3)


Plat ? Il n’a pas pu s’empêcher de choisir une bonne entrecôte, alors qu’on mange dans un restaurant de poisson… Ah, les hommes ! Accompagnée d’un beurre maître d’hôtel, il l’a trouvé délicieuse.

2 (4)


J’ai goûté les seiches à la plancha après avoir longuement hésité avec les gambas. Les seiches étaient délectables, mais après en avoir mangé à plusieurs reprises, je me dis que je ne suis pas fan de ce mollusque. Les petits légumes qui accompagnaient le plat étaient très goûteux, il y en avait en bonne quantité. Quand à la pomme de terre, je l’ai trouvé exquise ! Visuellement, j’adore l’espèce de tournicoti qui est très original, puis en bouche c’est juste parfait.

2 (5)


Dessert ? Après nous avoir tant parlé de leur fameux tiramisu maison, mon cher co-testeur n’a pas pu lui résister. Il a beaucoup aimé (moi aussi) la légèreté du mascarpone et le goût des biscuits. Cette verrine est, une nouvelle fois très jolie.

2 (6)


Etant un fan absolue de café, je ne pouvais pas éviter le Café Liégeois ! Il était divin, j’en aurais pris trois comme celui-ci. Juste un point négatif, le café m’a parut un peu fort mais ceci n’est qu’un point de vue personnel.

2 (7)


Prix ? Que ce soit, pour la viande ou pour le poisson il faut débourser un minimum de 16 euros. Le prix est amplement justifié par la qualité des produits et par la précision des présentations. Pour les desserts, il faut compter environ 7 euros et ils sont faits-maison !

IMG_3213


Je vous recommande cette adresse, surtout pour les amateurs de poisson !

Merci beaucoup à Stéphane et à son associé pour leur accueil.

Et n’oubliez pas de jeter un œil à :

→ Facebook 

→ Site

→ Instagram

Découverte de la nouvelle carte du Télégramme

IMG_3122


                   La semaine dernière, j’ai été invité (avec d’autres blogueuses) à découvrir la nouvelle carte du Télégramme. Je connaissais déjà ce restaurant, j’avais d’ailleurs fait un article. N’hésitez pas à y jeter un œil si vous ne l’aviez pas consulté auparavant.

Ce nouveau menu du restaurant se veut plus distingué, les présentations sont encore plus jolies et précises. Chaque assiette qui arrive est un vrai régal pour les yeux. Cela a été difficile de faire son choix avec autant de bonnes choses !

Et vous savez quoi ? J’ai choisi quasiment la même entrée et le même plat que lors de ma précédente venue. Je n’ai pas fait exprès, j’ai juste choisi ce qui m’attirait le plus. Pour commencer, j’ai opté pour le saumon fumé agrémenté d’une salade de pommes de terre et de jeunes pousses :

IMG_3132

La présentation est vraiment parfaite. Disposer les pommes de terre sur le saumon est une très bonne idée. Chaque met était vraiment succulent. La dernière fois, le saumon était accompagné d’une gaufre salée. J’avais vraiment eu un coup de cœur pour cette entrée.


IMG_3140

Pour le plat, sans surprise j’ai voulu re-tester le Burger. Il avait été l’un de mes préférés d’ailleurs. Le changement été principalement sur l’ajout de bacon dans le hamburger. Donc il est vraiment bien garni : steak, foie gras poêlé et bacon. Il était vraiment colossal, rassurez-vous je n’ai pas pu tout ingurgité. Les frites étaient bonnes, toujours disposées dans ce morceau de journal. J’adore vraiment ce style d’assiette en longueur, c’est très classe.


IMG_3147

Pour le dessert, mon estomac a flanché pour le cheesecake à la vanille (sur le dessus vous observerez une gelée à la myrtille). Là encore, l’assiette est dressée à merveille ! C’est presque dommage de tout détruire pour le manger. Mais bon, il faut bien goûter. C’est l’un des meilleurs cheesecake que je n’ai jamais mangé. L’alliance avec la myrtille était appréciable. Ce gâteau est habituellement lourd mais pas cette fois, il était à contrario très léger. Quel bonheur de finir le repas de cette façon.


Je pense que vous l’avez compris : j’ai validé la nouvelle carte du Télégramme ! Une finesse inégalable, des produits toujours bien préparés, c’est un plaisir sans nom.

IMG_3123

Pour finir, je dois vous parler de chiffres. Les plats seuls coûtent de 17 à 24 euros, donc il est préférable de choisir le menu entrée/plat/dessert qui n’est qu’à 29 euros. Ce n’est vraiment pas cher au vu de la qualité des produits, d’ailleurs en entrée il y a le saumon et le hamburger que j’ai savouré. Donc : je vous le conseille amplement. L’ambiance y est également très sympathique. Alors foncez vite au Télégramme : face au métro Jean Jaurès (1 rue Gabriel Peri).


Merci à toute l’équipe du Télégramme pour leur super accueil.

Merci à Spatule Production d’avoir organisé un tel événement !

Quelques liens utiles :

Facebook  Site  Instagram  

Bonnnnus des autres entrées/plats/desserts à la carte.
Régalez-vous !

IMG_3129

• Tartare de St-Jacques au citron vert, oeufs de saumon et crémeux mozzarella


IMG_3131

• Foie gras mi-cuit aux fruits de la passion et coulis de mangue


IMG_3134

• Médaillons de poulet fermier à la sauge et crème de carottes à l’oignon


IMG_3136

• Tartare de bœuf façon bistrot haché au couteau


IMG_3139

• Carré de cochon noir confit, émulsion de pommes de terre à l’huile et petite salade de girolles


IMG_3135

• Lotte croustillante, purée de choix fleur beurre blanc au gingembre


IMG_3145

• La violette et le praliné


IMG_3144

• Noix de coco façon pana cotta, mousse de mangue et fruits exotiques


IMG_3143

• Duo crémeux chocolat et pistache, biscuit éponge et croquant cacao

La Cendrée

IMG_0206


Excellente découverte

                D’une part, j’avais eu quelques bons échos sur ce lieu par des connaissances. Mais c’est surtout en regardant l’émission de TF1 (l’addition s’il vous plaît), dans laquelle 4 restaurants sont en compétition qui m’a vraiment donné envie de le tester. Et cerise sur le gâteau la Cendrée avait terminé vainqueur !

En entrée, j’ai choisi le lobe de foie gras mi-cuit avec une compotée de poire. C’était délicieux, l’alliance de ce fruit avec le foie gras s’accordait à merveille. La tuile était somptueuse, tout comme la présentation !

10864847_1514295375498665_814444591_n


Vous me connaissez à force, je ne peux pas résister en voyant un Burger à la carte. Celui-ci avait l’air très tentant, garni de comté et accompagné de chips gaufrettes. Le hamburger était vraiment excellent, rien à lui reprocher. Les chips de pommes de terre étaient très réussies. Après cela, une pause s’impose avant d’attaquer la meilleure partie du repas !

10787911_333341123517310_778612832_n


En dessert, mon choix s’est porté sur le cake Orange/Carotte et un sorbet à l’orange. Ce mélange était détonnant, ça change des desserts classiques.

Quelques formules sont proposées le soir : une à 29€, à 34€ (celle que j’ai choisie) ou une dernière à 45€. Le prix est justifié par le lieu qui est exceptionnel et par les produits qui le sont également. Mais sachez que la formule du midi (entrée/plat/dessert) est à seulement 16€ ce qui est plus qu’accessible !

10522206_1530916867155419_1412367478_n


La salle de restaurant est très spacieuse et très charmante. Une cheminée orne la pièce, d’ailleurs ils l’utilisent pour certaines cuissons de viandes ou pour la crème brûlée. C’est assez original de voir ça au restaurant, c’est vraiment ce qui m’a séduite.

Le service était un poil long, mais de toute façon ce lieu est fait pour être savouré au maximum. Les serveurs sont très polis et sympathiques.

l (3)


La Cendrée est située rue des Tourneurs, proche du métro Esquirol.

Je vous recommande ce restaurant pour un rendez-vous amoureux ou en famille

Les 4 z’arts

007


Merveilleux endroit

                Cette adresse m’a été conseillé par mes parents depuis plus d’un an ! Je ne sais même pas pourquoi j’ai attendu autant pour le tester, bref une grosse erreur. Ce restaurant est devenu l’une de mes adresses coup de cœur.

009

En entrée, mon choix s’est porté sur l’œuf cocotte. Il était très savoureux et encore chaud ! Je ne suis pas une fan des œufs en général mais là j’ai été conquise.


013

011

Pour le plat, je n’ai pas hésité longtemps. Et oui il y avait un hamburger Rossini à la carte alors mon choix était déjà fait. Je l’ai vraiment apprécié et je n’ai même pas pu le terminer (c’est rare!). Ce burger était très réussi notamment grâce au steak qui était gigantesque. Le foie gras qui le sublimait était très bon. Les frites étaient exquises, il y en avait en grande quantité. La sauce qui accompagnait les frites était délicieuse mais je n’ai pas reconnu avec quels ingrédients elle était préparée. Mon co-testeur avait choisi un tartare de boeuf (350g) qui était excellent et très imposant.


019022

Je me suis laissée tenter par le Banoffee et je ne le regrette pas. Il  était vraiment parfait, la crème était onctueuse alors que d’habitude c’est un dessert lourd. Ce banoffee se mange sans faim. Le dessert du jour a été dégusté par mon ami, un mélange entre chocolat et mangue (pas assez de chocolat à son goût).

Trois salles sont disponibles pour manger : la terrasse, une salle au rez-de-chaussé et la dernière au sous-sol. Mais le nombre de tables est assez restreint.

003

Les deux serveurs sont très gentils et accueillants. Ils sont simples et généreux, c’est tellement rare de nos jours ! Leur système de grande ardoise pour annoncer le menu est plus conviviale qu’une carte banale et trop souvent classique.

Les prix sont plutôt chers, aucun plat n’est en dessous de 16€ mais il est amplement justifié. Les produits sont frais et de très bonne qualité. Et en sortant du restaurant, n’ayez crainte vous n’aurez pas faim !

001


Les 4 z’arts sont localisés place de la Daurade, à environ 6 minutes de marche du métro Capitole. Pensez à réserver, ça serait dommage de vous arrêter en si bon chemin !

Quelques Liens, qui pourraient être utiles !

Page Facebook

Site Internet

026


Paradis Du Fruit

10533425_10204592877608901_1711937846392452259_n


Déçue

                J’ai déjà mangé quelques fois au Paradis du Fruit.Les plats sont assez jolis, leurs contenus sont très appétissants.  Toujours en accord avec ma passion des Burgers, j’ai goûté le seul qui était à la carte. C’était la première fois que je dégustais un hamburger végétarien.

Comme vous pouvez le deviner sur la photo, la part de saumon était gigantesque elle dépassait du pain. Donc, le burger était très sec et bourratif. Le bun était déjà assez consistant, plus le poisson et sans vraiment de garnitures il était difficile de le finir. La salade en accompagnement était presque inexistante. Pour finir, j’ai du ajouter un supplément de 2€ pour avoir des frites ! (Vu la portion vous comprendrez ma déception).

Deuxième point négatif, sans hésiter : l’accueil. Il était complètement déplorable. Les attentes étaient interminables. Nous n’avons pas eu d’eau de tout le repas. Cette chaîne de restaurant est présente sur la Place du Capitole et dans la galerie marchande de Leclerc Blagnac.

11024184_845028615558909_597551093_n

La Compagnie Française

11130199_10206811057782019_4323243115727100214_n


Pas Génial 

                J’avais vu des photos sur instagram qui m’avaient donné envie de tester la Compagnie Française. Ce restaurant est situé à la fin de la rue Alsace Lorraine juste à côté du carrousel ! Leur cuisine est Italienne, donc la carte est remplie de pizzas et pâtes. N’étant pas une fan de ces plats (en tout cas dans les restos) j’étais sur le point de partir mais un BURGER Italien m’a tapé dans l’œil ! Je me devais bien évidemment de le goûter.

Lorsque le burger est arrivé, l’assiette me donnait envie. Les frites étaient remplacées par des chips de pommes de terre (cela m’a fait pensé aux Chips Tyrrells pour celles qui connaissent).  Ce n’était pas mauvais mais il y en avait trop, j’aurai préféré avoir un peu de frites en accompagnement. Parlons de l’essentiel : Le Hamburger… Hum, et bien c’était une belle déception. Le steak n’était pas fameux, limite chaud. Et à l’intérieur, une tomate, de la roquette, un bout d’oignon et beaucoup trop de pain ! Il n’avait vraiment rien d’exceptionnel.

Deux points négatifs pour moi : d’une part le service qui est assez long. Il y a du monde c’est vrai, mais ce n’est pas normal d’attendre autant. D’autre part, le prix. Ce burger coûte 18€ = Burger du Télégramme (précédent article) la différence est flagrante, c’est vraiment pas la même qualité !

11210476_10207034878057386_6330698291345846570_n

Le Télégramme

tele


WooooW

                 Voici un lieu qui m’a toujours intrigué. Située face au métro Jean Jaurès, la bâtisse est immense et il faut gravir une dizaine de marches pour y accéder. Cela annonce déjà la couleur, ce lieu se veut mystérieux et exceptionnel.  Le restaurant dispose de deux salles (la seconde se trouve à l’étage).

Je bavais depuis le temps sur leur fameux burger ! Et bien, il était largement à la hauteur de mes espérances. La disposition était très jolie, les frites étaient enveloppées dans du « journal », le tout étant dressé sur une ardoise. Le hamburger était délicieux, le steak était consistant plus le foie gras c’était parfait ! Aucun faux pas, les frites étaient excellentes, c’était très copieux.

Le point négatif est clairement l’accueil, les serveurs n’étaient pas très humbles. Attendre patiemment d’avoir l’addition, devoir demander une carafe alors qu’ils étaient trois à ne rien faire..ils faisaient plutôt office de décoration.

Quand au prix.. Il faut prévoir le budget. Le burger seul est de 18€, mails il est présent dans la formule entrée plat dessert, pour environ une trentaine d’euros. C’est l’endroit à prévoir pour une occasion particulière.

11133960_10207034878017385_4715691023434821159_n