Au Fil du Tram

001


Gustativement Déçue !

       J’avais aperçu sur Instagram de magnifiques photos de plats qui m’avaient donné l’envie d’y faire un tour. Le concept est plutôt original, chaque plat (entrée ou dessert) est fait en sorte d’être partagé. Mais je ne suis pas une adepte de cette idée, j’aime détenir mon assiette et que personne ne puisse y mettre ses mains (je suis sûrement égoïste). En parlant avec le gérant, j’ai appris que le menu est éphémère (il est même différent entre le midi et le soir), c’est pour cela qu’il est inscrit sur une ardoise. C’est un bon concept, au moins on est sûr de découvrir un nouveau plat à chaque fois. L’intégralité du menu est fait-maison et les ingrédients proviennent tous de la région, c’est totalement un gage de qualité.

004


En entrée, le choix s’est porté sur un caviar d’aubergines (fait-maison). Il était bon, mais il manquait quelque chose (du sel par exemple, ou une épice qui pourrait relever un peu le goût). Le pain qui l’accompagnait était très bon. Les proportions pour cette entrée à partager est parfaite. (10€).

008


En plat, nous avions choisis les mini-filets de veau Rossini. C’était excellent, un réel délice, l’alliance du veau et du foie gras s’accordait tellement bien. C’est vraiment mon plat coup de cœur. (le prix est en conséquence : 22€). Afin de goûter les accompagnements au menu, nous avions choisis d’avoir un mix des deux. Les pommes de terre n’avaient pas beaucoup de goût, elle manquaient d’ assaisonnements, même remarque pour les légumes. Besoin Urgent de sel !

013


Le dessert est imposé, sur le principe cela me dérange. J’aime avoir le choix, surtout pour la partie du repas que je préfère ! Ici il y en avait une trilogie : un moelleux au chocolat (que je n’ai pas dégusté n’aimant pas le chocolat), une panna cotta très acide et un crumble pomme/poire très moyen. J’ai été très déçue par le dessert, je l’avais en travers de la gorge. (Prix : 9€)

016


La salle est assez grande, mais malheureusement trop bruyante. Il est vraiment difficile de se parler lorsque le restaurant est complet.

La décoration est assez simple, mais peut-être un peu trop (il n’y avait pas de nappes par exemple).

003


Le service est beaucoup trop long, le problème c’est que le soir il n’y a qu’une personne au service et pour gérer la vingtaine de tables c’est très compliqué ! Petit bémol pour le fait qu’on ait pu avoir une deuxième carafe que lors du dessert… Pour moi, un indispensable a été oublié : le sel et le poivre. C’est peut-être un simple détail mais je m’en sers à chaque repas.

006


Les tarifs appliqués sont à mon goût très chers, même après une entrée partagée, un plat et un dessert je n’étais pas calée. Le prix est évidemment dû à la fraîcheur des produits ainsi que de leur provenance. Ce qui me choque le plus c’est de devoir payer pour les accompagnements (pommes de terre ou petits légumes). Pour finir, une initiative intéressante a été mise en place par le restaurateur (ainsi que d’autres gérants d’établissements Toulousains). Cela se nomme les Tables Solidaires : un plat est désigné (le mini-filet de veau Rossini) et à chaque fois qu’un client le déguste un euro est reversé au secours populaire.

Si vous souhaitez vous faire votre propre avis, Au Fil du Tram est localisé à Blagnac, le long du Tram (comme son nom l’indique).

2 réflexions sur “Au Fil du Tram

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s