Un week-end au Paradis

Je suis de retour pour un Article tout à fait spécial !  Je vais vous présenter, un lieu magique, inoubliable. Cela restera mon plus beau souvenir. Direction la Camargue, pour rejoindre le Mas Sainte Marie (Adresse précise : Route des Sainte Maries de La Mer 30 220 Saint Laurent d’Aigouze) qui propose 2 chambres d’hôtes de luxe.

Mon Amoureux et moi avons pu profiter d’une chambre somptueuse. Une décoration épurée et reposante. Notre jacuzzi privatif se trouvait à quelques centimètres de notre lit. C’était juste le bonheur ! Une douche Italienne était également de la partie. Enfin la chambre était dotée d’une télévision ainsi que plusieurs films. Bref, il y avait tout pour passer une excellente soirée.

 

Le jacuzzi était une grande première pour moi ! Et bien, ma foi on s’y habitue très bien. C’est très agréable et relaxant. Une expérience que je vous recommande absolument à faire !

Nous aurions pu rester facilement 2 jours enfermés dans la chambre tellement nous étions comme dans un cocon. Mais cela aurait été fort dommage de passer à côté de la piscine ! Surtout qu’il faisait ce jour-là bien 30 degrés, nous n’avons pas hésité une seconde à faire trempette. D’ailleurs, la piscine est accessible toute l’année car elle est chauffée ! Une nouvelle fois, pouvoir savourer un moment à 2 dans cette piscine était un régal. De plus, le Mas étant éloigné des habitations et de la ville nous n’entendions que le bruit de nos respirations.

Mais le Mas ne s’arrête pas dans les commodités ! Un sauna est également en libre accès. Bon, ce 10 Juillet nous n’avons pas forcément eu envie de le tester. Mais lors d’une période plus fraîche, cela doit être bien agréable. Vous pouvez également profiter d’un massage (sur demande) pour 1 heure, cela vous coûtera 65€.

Le Mas pouvant accueillir deux couples (ils disposent de 2 chambres) nous avons eu la chance de pouvoir visiter le second hébergement avant que les hôtes arrivent. L’esprit global reste inchangé, jacuzzi privatif, décoration (un peu plus boisé) mais toujours aussi magnifique. Le petit plus de cette dernière étant une belle terrasse sans vis-à-vis (ah si peut-être quelques chevaux).

Concernant la restauration, le Mas peut vous proposer deux formules. La première au prix de 150€ avec des petits fours salés et sucrés avec en plus tout pour vous faire passer une nuit de rêve : pétales, bougies et champagne. Une seconde formule à 100€ comprend des mignardises sucrés ainsi que le même pack (pétales de roses, bougies, champagne et cadeaux).

Cependant, si vous préférez vous-même apporter de quoi manger c’est tout à fait possible. Chaque Chambre dispose d’un frigo ainsi que des couverts et des assiettes. Alors, sentez-vous à l’aise de faire ce que bon vous semble !

Le prix de la chambre comprend le petit-déjeuner. Lors de notre arrivée, Bruno nous a remis une liste de propositions pour que nous nous régalions le lendemain matin. Vous me connaissez, je suis une gourmande et le petit-déjeuner étant le moment de la journée que je préfère j’ai donc craqué ! J’ai choisi les pancakes (les meilleurs que je n’ai jamais mangé), les viennoiseries, le pain, les œufs au plat et quelques fruits (pour la conscience). Regardez-moi ce plateau de rêve. C’était tellement bien présenté !!

Vous pouvez aussi bien profiter de votre petit-déjeuner dans votre chambre mais aussi bien au bord de la piscine. C’est comme vous le sentez !

 Bruno, m’a laissé le droit de prendre en photo le plateau du couple voisin. C’est là que je me suis dis que j’étais vraiment très très gourmande ! Leur plateau est bien vide contrairement au mien. Mais il n’en est pas moins appétissant et bien présenté. Chapeau aux hôtes qui savent aussi bien recevoir que soigner les présentations.Pour séjourner dans une nuit paradisiaque il vous faudra débourser environ 250€. Evidemment, c’est un certain prix mais au vu de toutes les prestations que vous trouverez dans un seul et même lieu c’est vraiment justifiable. Et puis, cela peut être un magnifique lieu pour faire sa demande en mariage, de fêter un anniversaire… On ne vit qu’une fois alors pourquoi pas se faire plaisir de temps à temps ?! Sachez également, que vous pouvez privatiser le lieu pour une somme de 400€. Ainsi, vous serez vraiment seuls au monde !

Concernant mon retour d’expérience : j’ai vécu un moment parfait. C’est rare de pouvoir trouver un lieu comme celui-ci, aussi intimiste, aussi luxueux !  Enfin, les hôtes sont très discrets on ne les voit presque pas (mais ils restent toujours à disposition pour toute question). Je pense évidemment y retourner, en hiver pour profiter notamment du sauna !

Un grand MERCI à Marie et à Bruno pour leur accueil, leur générosité et leur confiance.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à parcourir leurs sites :

¤ Facebook ¤ Instagram ¤ Site

Séjour Gustatif Parisien (Sucré)

Hello !! Si vous me suivez sur Instagram vous avez sûrement aperçu mes photos de Paris. Nous avons passé une semaine riche en découvertes culinaires, vous n’imaginez pas à quel point. Cela avait plus l’air d’un marathon que de vacances mais au moins nous avons profité un maximum de ce que cette belle ville peut offrir.

Cet article est consacré aux plaisirs sucrés découverts à la capitale, un second article sera basé uniquement sur le salé alors un peu de patience !

J’ai retenu 8 adresses (et 2 rencontres) qui m’ont conquises, les voici :

1 ♥ Cookie

6

Scoop me a cookie : Coup de cœur inégalable pour ces cookies. Des saveurs savoureuses et goûteuses ! Leur taille est vraiment extra gourmande, bref une vraie tuerie. Il y a plusieurs adresses à Paris alors si vous êtes dans le coin, ça vaut le déplacement ! ⇒ Site

2 ♥ Macarons

Le Monde du Macaron : Découverte de deux hommes généreux qui tiennent la boutique Le monde des Macarons. La dégustation ne pouvait être que réussie dans de telles conditions. J’ai adoré le fait que les parfums soient différents de l’ordinaire. Ici, on peut manger un macaron redbull, champagne, foie gras et j’en passe. De ce que j’ai goûté, je dois dire que celui à la pomme d’amour était mon préféré. De plus, cette boutique vous propose de décorer les coques à votre guise, pas mal non ?! ⇒ Site ⇒ Facebook ⇒ Instagram

3 ♥ Céréales

5

Le Céréaliste : Le paradis des grands enfants est là ! Imaginez un lieu régressif où trônent consoles de jeux, BD et autres gadgets et jouets en tout genre. Le principe de cette adresse est simple, l’unique base est la céréale (plus d’une quinzaine de choix) que vous agrémentez de différents laits, coulis et biscuits. Les possibilités sont infinies alors une visite sera peut-être insuffisante. ⇒ Facebook

4 ♥ Eclairs

3

Eclair de génie : Impossible de passer à Paris sans déguster un éclair de Christophe Adam ! Quelques boutiques sont éparpillées dans la capitale. Nous nous sommes littéralement régalés avec ces trois éclairs (fraise des bois/mascarpone chocolat/caramel au beurre salé). L’intérieur était bien garni et exceptionnel, petit bémol le prix ! Ce n’est pas un plaisir que l’on peut s’offrir tous les jours, malheureusement… ⇒ Site

5 ♥ Verrines

2

Pâtisserie Christophe Michalak : Depuis le temps que je voyais sur Instagram la photo de ces verrines « kosmik » je me devais d’y tremper les lèvres. J’adore le visuel, précis et parfait ainsi que le packaging qui permet une dégustation à tout moment. Nous avions choisis saveur tarte au citron Yuzu et Caramel au beurre salé. Le second choix était nettement meilleur que le premier, plus de textures différentes et de gourmandises dans le caramel. Encore une fois, il ne faut pas regarder les prix sinon on passe la porte. ⇒ Site 

6 ♦ Gâteaux

7

Café Pouchkine : J’avais déjà entendu parlé de cette adresse voilà pourquoi je m’y suis dirigé. L’endroit est vraiment somptueux, les pâtisseries sont incroyables j’aurai pu les admirer pendant des heures. Mais bon, je préfère les manger quand même ! Alors voici le mille-feuille accompagné d’un pavlova Mont-Blanc. J’ai préféré le mille-feuille qui était parfait, bien crémeux et le feuilletage était bien aéré. ⇒ Site

7 ♦ Glaces

4.jpg

Magnum Factory : Nous étions obligés de faire un arrêt par cette boutique éphémère ! Le but est donc de créer son propre magnum. On choisit la saveur à l’intérieur et à l’extérieur et on y ajoute quelques toppings et le tour est joué ! Pour être honnête, c’est très joli mais vraiment pas évident à déguster. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour une photo !

8 ♦ Brunch

0.jpg

Durand Dupont : Le Brunch était un incontournable dans notre marathon culinaire. Après avoir cherché à tout prix la bonne adresse nous nous sommes rendus chez Durand Dupont. C’est un vrai décor de rêve, classe et chic ! On se sent comme une princesse devant tout ça. Le buffet est juste interminable, sucré, salé tout est là pour combler nos papilles. Tout est à volonté (café et jus d’orange également) que demander de plus ? Le prix de 40 euros par personne est largement compréhensible, alors si vous voulez vous faire plaisir je vous conseille cette adresse. ⇒ Site

9 ♦ Rencontre avec Vanessa

Vanessa Vinh est une pâtissière qui exerce à domicile. Elle se charge de toutes les commandes de clients particuliers mais également de professionnels pour des évènements notamment. J’ai eu un réel coup de coeur pour cette jeune femme qui nous a consacré un peu de son précieux temps pour nous faire déguster quelques douceurs. La tarte aux fraises était délicieuse, la crème pâtissière était particulièrement légère et la fleur d’oranger restait peu présente ce qui était parfait pour moi. Enfin, les cookies étaient également très goûteux ! Avis aux Parisiens, si vous souhaitez succomber à votre tour n’hésitez pas à consulter ces liens : ⇒ Site ⇒ Instagram ⇒ Facebook

10 ♦ Rencontre avec Olivier

Olivier Stehly est un jeune chef pâtissier qui a déjà une boutique à Paris. Mon acolyte et moi avons eu la chance de pouvoir goûter quelques douceurs. La tarte aux framboises était fraîche et légère, la tarte au citron était parfaite, je n’en avais jamais vu d’aussi jolies. Et enfin, la dégustation s’est terminée par un EXCEPTIONNEL Paris-Brest, le praliné a comblé entièrement mon bec sucré. Avant de partir, Olivier nous a gentiment offert des macarons qui ont été ingurgité en un rien de temps ! Sans oublier son livre de recettes, qui est juste incroyable par les photos de desserts imaginées dans des décors quotidien. Il vaut véritablement le coup d’œil ! Donc un énorme merci à lui et pour ne rien rater de ses actus voici les liens : ⇒ SiteInstagramFacebook

A bientôt avec le même article mais avec les adresses salées !

Dégustation à Le Bruit qui court

IMG_4968.JPG

Quand ? La semaine passée, toujours avec ma complice et blogueuse Julie nous sommes allées à la découverte d’un restaurant Toulousain.

? 11 rue Jean Suau, à 5 minutes du métro Capitole.

Histoire ? Vous connaissez peut-être ce restaurant car il existait depuis des années. Mais en Janvier, un couple a repris ce lieu en gardant le même nom. Ce choix est audacieux mais compréhensible, ils ne voulaient pas perdre la clientèle de l’ancien gérant.

IMG_4960.JPG

Concept ? Une cuisine simple, goûteuse et confectionnée avec des produits frais. Leur générosité se fait également ressentir dans les assiettes ! La carte change à chaque saisons et chaque jour de nouvelles suggestions du chef sont proposées.

Amuses-bouches ? Pour débuter le repas en douceur, nous avons dégustés des petites verrines. La première était composée de mousse de betterave, j’ai trouvé cela bon mais il manquait une petite chose pour que ça soit surprenant. Le croustillant de joue de bœuf était bon, cela change des nems classiques.

Entrées ? Julie avait dégusté une assiette comprenant du foie gras sous les deux formes, cuit et poêlé. La disposition était agréable à l’œil, le chutney maison avait l’air extra.

IMG_4976.JPG

Ensuite, nous avons pu goûter une assiette de couteaux. N’ayant jamais goûté ce crustacé, c’était l’occasion de changer cela. J’ai plutôt bien aimé, mais je n’en reprendrai pas. Le goût ne m’a pas séduit plus que ça, c’est un avis personnel. L’entrée que j’avais choisi était le mille-feuille d’escargots. J’ai été plus qu’étonnée de voir ce genre de proposition sur un menu et adorant les escargots je n’ai pas pu refuser ça ! Le montage du mille-feuille était un poil trop grossier, normalement il devrait être aérien et épuré. La pâte qui était composée de tuiles de parmesan était trop épaisse à mon goût, de même pour ces gastéropodes. Comme ils étaient entiers, je ne les aurai pas associer à ce mille-feuille. Bref, j’ai aimé les escargots mais je les aurai encore plus appréciés seuls.

Plats ? Julie s’est régalée avec un pot-au-feu de magret aux 4 épices accompagnés de mini légumes. Elle avait adoré mais les proportions étaient plus que généreuses. Pour ma part, j’avais dégusté un risotto accompagné du poisson du jour. J’ai aimé l’ensemble, les ingrédients se mariaient bien, cependant petit bémol pour le visuel. C’est le seul plat que j’ai trouvé un peu moins esthétique. La petite fleur dans l’assiette était mignonne, une touche de douceur dans ce monde de brutes est appréciable !

Desserts ? Julie a choisi les cigares amandes pralinés croustillants, glace pistache et crème anglaise. La composition est sympathique, il y a des couleurs et des textures différentes. Le cheesecake a été dans mon viseur. D’une part il était joli, les couches étaient bien réussies. D’autre part, une texture plus compacte aurait été plus agréable en bouche. Sans surprise, je n’ai pas pu terminer les doses étant encore une fois très gourmandes.

Ambiance ? J’ai beaucoup aimé les deux salles du restaurant. La première, en cave est vraiment intimiste et chaleureuse. La seconde, à l’étage est petite et sympathique également. Le gérant est très gentil et accueillant, on se sent bien dans ce restaurant.

IMG_4959

Prix ? Tout d’abord, deux menus sont disponibles l’un à 29 euros et l’autre à 36 euros comprenant entrée/plat/dessert. Les choix ne diffèrent seulement sur les entrées et plats car les desserts sont les mêmes. A choisir, le menu à 29 euros est vraiment accessible et mérite ce prix. Le second est peut-être un peu trop cher même si les quantités et la qualité des produits sont indéniables. Il y a la possibilité de prendre les entrées ou plats à la carte mais ce n’est pas très économique (11 euros environ l’entrée et 18 euros le plat).

Avis ? J’ai bien mangé, les produits avaient du goût et étaient bien cuisinés. En revanche, c’est l’une des premières fois où j’ai trouvé les assiettes trop garnies, donc si vous êtes gourmand cette adresse est pour vous ! Je pense y retourner à deux, c’est un lieu idéal pour une soirée romantique.

Merci à Laurence et son mari pour leur compagnie et toutes les informations fournies.

Merci à l’équipe du Bruit qui court pour leur accueil !

Si vous souhaitez vous renseigner davantage :

⇒ Facebook ⇒ Site

La Villa Tropézienne

IMG_4728.JPG

Pas mal !

                          Je connaissais la Villa Tropézienne seulement de nom. Je n’y avais jamais mis les pieds. Et au détour de recherches d’idées où manger un samedi soir, j’ai pensé à ce lieu ! Mes deux amis avaient une grand faim alors entrée/plat/dessert était de rigueur. Quand à moi, j’ai esquivé la première étape. Ils avaient choisis le menu appelé le Saint-Trop. Sébastien avait dégusté la bruschetta de la Villa (pistou, jambon et roquette), un peu trop simple à son goût. Florian avait choisi le carpaccio de filet mignon de veau. Il a beaucoup apprécié son entrée.

Sans hésiter, j’avais choisi un risotto ! Il était accompagné de crevettes et d’un coulis de crustacés. J’ai été sous le charme de ce plat. Le riz était exquis, l’alliance avec les crevettes était évidemment réussi. Je n’ai donc pas regretté de ne pas avoir pris d’entrée car ce plat était très consistant.

IMG_4734.JPG

Sébastien s’était laissé tenter par les macaronis aux boulettes de boeuf, encore une fois il a été déçu par la simplicité du plat. Il s’attendait à mieux et je compatis entièrement ! Flo avait mangé le suprême de poulet accompagné d’un écrasé de pommes de terre. L’assiette était vraiment bien présentée et niveau saveur il a été comblé. En résumé deux plats réussis sur trois ce qui est quand même top.

En dessert, les garçons avaient choisis à l’unanimité le moelleux au chocolat. De leurs dires, c’était très bon. Quand à moi, c’était carton plein avec cette merveille ! J’ai dévoré avec plaisir cette tropézienne. Je suis une grand amatrice de cette pâtisserie, j’adore le sucre, j’adore la crème pâtissière ! Il est d’ailleurs rare de trouver ce genre de dessert sur la carte alors je n’ai pas hésité. Niveau présentation : parfait ! Niveau goût : excellent. C’est donc une totale réussite pour mes deux choix.

J’ai trouvé les prix des menus trop chers. C’est pour cela que je n’avais pas choisi cette option. Mes amis ont quand même déboursés 29 euros pour ça et au vu des assiettes, c’est un peu excessif. Surtout qu’en comparaison la formule entrée/plat/dessert du midi est seulement de 17 euros. Cependant, de mon point de vue du plat et du dessert que j’ai choisi hors menu j’ai été comblée et les prix sont raisonnables. 18 euros pour le risotto ne me semble pas exagéré de même pour la tropézienne qui était à 8 euros.

L’ambiance générale du restaurant est guindée, les serveurs ne sont pas très accessibles. Les tables sont un peu trop petites et les assisses peu confortables. Mais, la soirée passant on oublie très vite ces détails.

Vous trouverez la Villa Tropézienne au 8 place Victor Hugo, donc très proche du métro Jean Jaurès ou Jeanne d’Arc. Pensez à réserver, même si la salle est spacieuse.

Expérimentation de Recettes et Cabas

1 (1).JPG

Quand ? Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de recevoir le panier de Recettes et Cabas. Ne connaissant pas le principe j’ai été enjouée de pouvoir tester !

Concept ? Il est très simple ! Vous recevez l’intégralité des ingrédients afin de réaliser 4 plats pour deux personnes. Il n’y a quasiment rien à ajouter, à part de l’huile/sel/poivre (mais normalement tout le monde en utilise). Néanmoins, quelques suggestions sont apportées comme l’ajout de vin par exemple dans la sauce mais cela reste selon le goût des personnes et le budget.

Quoi ? On retrouve dans le colis, plein de produits frais et de légumes de saison. Comme je vous disais, tout est fourni comme les œufs, la crème, le citron ou encore un yaourt. J’ai adoré le fait que les poissons et viandes avaient des dates assez longues. Cela m’a permis de découvrir cette box à mon rythme.

IMG_4778.JPG
Ingrédients 1ère recette

Miam ? Le premier plat, que j’ai concocté était du sarrasin avec un brocoli et de la crème. J’ai adoré le mélange de saveurs. Je ne mange habituellement pas de sarrasin, et je le regrette car c’est très bon. Ce plat végétarien était un peu fade, il me manquait du croquant. Les brocolis étant mixés avec la crème, j’aurai aimé retrouver quelque chose de solide.

5

La seconde recette était un croque-monsieur accompagné de coleslow. J’ai à vrai dire, un peu modifié la recette. Le cheddar devait être fondu à la poêle, je n’étais pas fan de l’idée alors je l’ai laissé comme cela. La salade coleslow était délicieuse, c’était une bonne association.

La troisième recette est ma préférée. Il s’agit de la purée de patates douces et confit de canard. C’était la première fois que je réalisais de la purée avec des vrais légumes et non aidé d’un sachet ! (Vous comprenez mon niveau de cuisine…). Finalement c’était très simple à effectuer, donc je note la recette. Le mélange avec le canard était fabuleux ! Les deux se mariés à merveille. C’est peut-être simple mais c’était fabuleux.

La dernière recette fait partie également de mes chouchous : tagliatelles au saumon, poireaux et oignons. Je ne suis pas friande des pâtes, mais quand il s’agit de tagliatelles fraîches je ne fais pas ma difficile. Le saumon était délicieux, je me suis vraiment régalée. Enfin, le fait d’ajouter des petits légumes était une bonne idée. Cela a rendu le plat moins lourd et plus sain ! Encore une fois, je garde la composition du plat pour une prochaine fois.

Prix ? Il est de 51 euros. Cela va sûrement vous faire hérisser le poil. Mais soyons réalistes, il y a des fruits et légumes, de la viande, du poisson, pour deux personnes et pour réaliser quatre plats. Ce genre de box ne peut pas convenir à toutes les bourses mais c’est une bonne solution lorsqu’on est trop occupé pour faire les courses ou tout simplement à court d’idées !

Avis ? J’ai été ravie de pouvoir tester ce concept. J’avais déjà essayé d’autres box de ce type mais celle-ci me paraît la plus sympa et pratique. Ici, pas besoin de faire d’autres courses ni de devoir trouver des ingrédients improbables. Vous allez chercher votre colis et hop vous n’avez plus qu’à vous mettre aux fourneaux. Les recettes sont saines et très simples à effectuer. Même pour moi qui suit une novice dans la cuisine, j’ai réussi sans soucis à faire les quatre plats.

P.S : Vu que j’ai adoré le concept et que j’aimerai que vous aussi vous puissiez le tester je vous propose un Code promo. Si vous insérez le code LEBONCABAS à la fin de votre commande vous bénéficierez de 10 euros de réduction !

Merci énormément au site Recettes et Cabas

Pour en voir plus ou pour commander :

⇒ Site ⇒ FacebookInstagram 

Rencontre de l'Âne qui tousse

IMG_4522.JPG

Quand ? Le 4 février, ma copine blogueuse et moi avons été invité par un restaurant.

? 16 rue des 7 troubadours, à deux minutes à pied de Jean Jaurès.

Histoire ? Ce restaurant est une institution dans la ville rose. Sa popularité est déjà acquise depuis longtemps. Cependant, à cette époque tout n’était pas fait sur place, le surgelé prenait une part trop importante dans leur système de restauration. Voilà pourquoi, il y a moins d’un an, Oxo le gérant de l’établissement a décidé de proposer une nouvelle cuisine. La qualité et la fraîcheur sont donc les nouveaux mots clés de l’Âne qui tousse.

IMG_4547.JPG

Concept ? Le type de cuisine n’a pas véritablement évolué. On reste dans le traditionnel, des plats régionaux bien de chez nous. Il faut préciser que ce soir-là était un peu exceptionnel. Car une fois par mois (à peu près), le restaurant propose un menu unique et un thème qui va de paire. L’Italie était donc à l’honneur ! Je trouve ce procédé assez sympathique, cela permet de goûter à d’autres ingrédients et de donner une ambiance différente à la soirée.

IMG_4531.JPG

Slurp ? Pour débuter, le menu proposait un cocktail. Wow ! Il était corsé celui-là ! Et un peu trop amer pour moi. Les différents alcools présents ne m’ont pas vraiment séduite. Mais ce n’est qu’un goût personnel, Julie a vraiment apprécié au point de finir le mien. J’ai apprécié la couleur du cocktail et il était également très généreux.

IMG_4530.JPG

Entrée ? En voyant l’assiette arriver nous étions déjà subjugués. La présentation était indéniablement impeccable. La raviole était savoureuse, la langoustine était au top. L’émulsion m’a époustouflée. Bref, une entrée royale.

IMG_4532.JPG

Plat ? Ensuite, nous avons dégusté du veau farci au jambon de parme et mozzarella. J’ai trouvé le veau excellent cependant je n’ai pas retrouvé les autres ingrédients qui l’agrémentait. La pomme de terre était savoureuse et le sablé romarin parmesan était succulent ! Encore une fois, la présentation était minutieuse et digne des grands restaurants. Un bémol malgré tout qui a son importance, les quantités étaient trop réduites.

IMG_4535.JPG

Dessert ? Comme je vous le disais, le menu était unique. N’aimant pas le chocolat, Julie et moi avons eu la chance d’avoir un dessert de remplacement (ouf). C’était donc une poire pochée accompagnée d’une glace caramel beurre salé et d’un sablé au thé matcha. L’association poire et glace au caramel m’a bluffée. D’habitude je n’aime pas les desserts aux fruits, que je trouve peu gourmands. Du coup, grâce à la glace c’était bien sucré comme j’aime. Par contre, le sablé au thé matcha ne m’a pas plu. Habituellement cette saveur un peu spécial ne me dérange pas, mais cette-fois le thé était trop présent. Julie et moi avons eu le même ressenti et nous n’avons donc pas pu terminer le gâteau.

IMG_4540.JPG

Digestif ? Il fallait bien cela pour terminer en beauté ! Le menu comprenait donc un lemoncello. J’ai trouvé cela parfaitement en accord avec la soirée et le thème.

IMG_4541.JPG

Ambiance ? Le gérant a donné directement le ton de la soirée. Sa bonne humeur et sa sympathie est vraiment communicante. C’est un lieu agréable, on sent bien que tout le monde se connaît. En tout cas, si vous cherchez une soirée animée c’est le lieu pour ça ! Je vous déconseille d’y aller pour une soirée en amoureux.

IMG_4525.JPG

Décoration ? Elle est plutôt simple. Il y a quelques touches d’humour, notamment par rapport au titre assez original.

Prix ? Ce menu spécial coûtait quand même la somme de 34 euros… Je trouve cela un poil trop cher au vu des quantités. Pour comparer, le soir un menu est proposé au prix de 19,50 (entrée et plat). N’ayant jamais mangé dans ce restaurant je ne peux donc pas savoir si les quantités sont les mêmes que ce soir-là, mais cela m’étonnerait fort.

Avis ? Mon avis est un mitigé. D’une part, j’adore l’ambiance même si parfois la musique est un peu forte. J’ai adoré également les produits et les associations de saveurs. D’autre part, je suis ressortie en ayant encore faim. Et pour moi, cela m’embête. Voilà pourquoi, je souhaiterai y manger lors d’un jour habituel afin de tester si les quantités sont bien présentes.

IMG_4523.JPG

Ce n’est pas terminé ! Pour tout vous dévoiler, Julie et moi étions un peu restées sur notre faim… Surtout que le repas dégusté ce soir-là était totalement exceptionnel. Voilà pourquoi, nous sommes revenues manger à l’Ane qui tousse lors d’un midi où les menus étaient habituels.

Entrées ? J’avais choisi le foie gras accompagné d’un pain brioché. Coup de cœur spécial pour le pain qui était tendre et là je dis oui ! Détestant le pain grillé, j’étais aux anges. Le foie gras était très bon également. J’aurai seulement rajouté un confit d’oignons ou de la confiture de figues si je veux être tatillonne. L’entrée choisie de Julie était magnifique, un œuf à 64 degrés, crème de butternut, chips de lard et légumes.

Plats ? Julie s’est régalée avec du cabillaud. Quand à moi, je m’étais laissée tenter par le burger. J’avais une petite appréhension car il était garni de canard et très souvent c’est sec. Malheureusement, on ne m’avait pas demandé la cuisson et il faut admettre que j’ai été un peu déçue. Le canard était un peu trop dur en bouche, la pièce de viande était trop épaisse. Cependant, j’ai adoré le pain qui était bien moelleux. Les frites à la graisse de canard étaient très bonnes.

Desserts ? J’ai testé le banoffee. Il était plutôt déconcertant et unique ! J’ai aimé mais la texture était un peu spéciale. La banane n’était pas assez présente à mon goût. Julie avait choisi la brioche perdue accompagnée de figues rôties et glace vanille. D’une part, c’est magnifique, la superposition des ingrédients est parfaite ! D’autre part, la brioche était très goûteuse mais les figues prenaient un peu le dessus sur cette dernière.

IMG_5000.JPG

Petit plus ? Nous avons eu droit à un petit supplément qui nous a mise en joie : un Paris-Brest aussi joli que délicieux !

IMG_4544.JPG

Prix ? Le midi, ils sont tout à fait abordables ! Entrée/Plat/Dessert pour seulement 16 euros, au vu des quantités c’est bien.

Avis ? Mon avis n’est pas du tout le même que lors de la soirée spéciale. Les quantités étaient bien présentes. J’ai été subjugué par une entrée et des desserts dignes de grandes pâtisseries. Seul bémol avec le burger, mais ce n’est qu’un avis personnel.

Merci à Oxo pour sa générosité et sa simplicité !

Merci à toute l’équipe de l’Âne qui tousse pour leur accueil.

Si vous souhaitez plus d’informations sur le restaurant :

Facebook Instagram  Site

Cours de pâtisserie avec Johan

IMG_4624.JPG
(Oh un Mickey macaron !)

Qui ? Johan, un participant de Le Meilleur Pâtissier, diffusé sur M6 cette année m’a contacté via Instagram. Souhaitant se faire connaître grâce à ses cours de pâtisseries à domicile, il m’a convié lors d’une session.

IMG_4579.JPG

Quoi ? Cet après-midi là était consacré à l’élaboration de macarons. Autant vous dire, que mes yeux et mon estomac étaient au paradis ! Il faut préciser, que Cyril, le gagnant de cette émission était également présent. C’était un duo parfait.

Recette ? Le premier macaron était présenté par Johan. Sa précision et son professionnalisme était impressionnant. Tout semblait facile lorsqu’il expliquait les choses. J’ai appris énormément en l’écoutant, mais la pratique ne sera pas gagné ! Sa ganache était au chocolat, malheureusement je n’aime pas ça…donc je n’ai pas pu les goûter.

Le second macaron était expliqué par Cyril. J’ai adoré sa bonne humeur et son humour. Il rendait le cours intéressant et ludique. Tout comme Johan, je les ai trouvé similaires à l’image qu’ils donnaient à travers l’écran. Sa recette de ganache était intitulée le mojito (menthe, citron vert).

Action ? Les ingrédients au préalable pesés et préparés, seulement des petites manipulations étaient nécessaires. Entre autres, les participants ont pu effeuiller la menthe, enlevez le ziste du citron (oui oui, ziste et non zeste). J’ai trouvé cette manipulation sympathique, on se serait cru à la maison entre amis.

Ganaches ? Les ganaches ont été toutes deux réalisées par les deux participations du télé-crochet. Petit bémol pour cette étape qui n’a pas été collective. A ce moment-là, j’avais déjà faim ! Ca sentait si bon dans la pièce.

Coque ? Le moment le plus captivant a été lors de la confection des coques des macarons. L’utilisation de la poche à douille étant un poil complexe, Johan et Cyril étaient évidemment présents afin d’aider les élèves.

Assemblage ? Après cuisson, les coques ont du retrouver leur jumeau. Encore une fois, j’ai trouvé ce moment ludique. Nous avons passé un très bon moment, aidé notamment par les blagues de Cyril !

Dégustation ? Elle ne se pratique pas sur place car nous repartons avec les créations ! Trop cool ! Je suis donc repartie avec une quinzaine de macarons, imaginez ma joie ! J’ai vraiment adoré ceux au mojito, très frais à l’intérieur et croustillant à l’extérieur.

IMG_4612.JPG

? Le cours a lieu chez Johan, à Toulouse. Je trouve le concept génial, cela rend la chose plus intimiste et authentique. Et puis, on s’y sent bien dans son appartement !

IMG_4626.JPG

Prix ? Ils peuvent varier selon les recettes présentées. Mais il faut compter un minimum de 30 euros à domicile, en revanche si vous souhaitez y assister par webcam le prix est divisé par deux. Le temps de réalisation diffère évidemment selon les gâteaux. Pour les macarons, nous y avons passé au moins 3 heures.

Avis ? Ce cours de pâtisserie m’a plu. Pour être honnête, je n’ai pas du tout mis la main à la pâte car je n’aime pas cuisiner/pâtisser. Cela ne m’a pas empêché d’écouter les nombreux conseils des deux experts. Je pense que cette formule à domicile est vraiment intéressante contrairement aux cours de cuisine qui se déroulent dans des restaurants ou autres établissement. Et puis, vous pourrez poser plein de questions à Johan sur Le Meilleur Pâtissier ! Enfin, je vous conseille de venir avec des bases solides quand même !

IMG_4627.JPG

P.S : Dimanche, Johan propose un cours gratuit via sa page youtube (lien ICI) et le thème sera le Paris-Brest ! Avis aux amateurs…

Merci infiniment à Johan pour son invitation.

Merci à Johan et Cyril pour le cours de macarons !

Pour plus d’informations pour contacter Johan :

♦ Site ♠ Facebook ♦ Instagram

IMG_4633.JPG
(Fan de l’émission, j’ai fait ma groupie !)

Louchebem

Sympathique !

C’est sous le conseil d’un couple d’amis que j’ai essayé le Louchebem. Je connaissais le marché Victor Hugo, un incontournable Toulousain mais je n’avais jamais manger juste au-dessus !

C’est ainsi accompagnée de ma copine Julie et de ce couple d’amis que nous sommes allés manger un dimanche midi. Nous avions choisi le menu comprenant Entrée/Plat/Dessert, les choix étaient plutôt serrés mais au moins la réflexion était moins longue.

Pour débuter, j’avais choisi la tartine tomate/chorizo. C’était simple mais j’ai beaucoup aimé. Mon amie Julie avait mangé la soupe de poisson, elle l’a dévoré d’ailleurs. J’en ai profité pour goûter pour la toute première fois la rouille et c’était vraiment fameux.

J’ai craqué ensuite pour cette belle bavette ! La sauce à l’échalote était superbe, la cuisson et la qualité de la viande m’ont vraiment surpris. Par contre, gros bémol pour les frites que je n’ai pas aimé. En outre, les quantités étaient plus généreuses donc c’était plutôt pas mal.

IMG_4517

Pour le dessert, j’étais un peu déçue des choix qui étaient presque exclusivement à base de chocolat. Mes compatriotes ont d’ailleurs dégusté la mousse au chocolat. J’ai donc opté pour le gâteau au citron. Au visuel j’adore, le gâteau était bien aéré et bon. Le goût du citron était un peu subtil pour mes papilles.

Le prix est vraiment très accessible. Cette formule coûte seulement 19.50 euros, un pichet de vin est compris également. Les portions sont copieuses, j’étais vraiment calée après ce repas.

L’ambiance est conviviale et sympathique. Cependant les tables sont vraiment proches les unes des autres, c’est un poil dérangeant. Mais pour y manger un midi avec des potes c’est le lieu idéal.

Ce restaurant est situé au dessus du marché Victor Hugo, autant vous dire que les produits proviennent du marché gage de qualité ! Et bien évidemment cela se ressent dans l’assiette. Vous pouvez vous y rendre grâce au métro Jean Jaurès (Ligne A ou B).

 

Chez Jules

Presque parfait !

IMG_4407.JPG

Cela faisait une éternité que je voulais tester ce restaurant ! Et puis, un soir de weekend je me suis lancée.

Dès notre arrivée, une petite verrine de tapenade accompagnée de pain nous attend. J’ai trouvé cela très sympathique !

En entrée, mon co-testeur s’est laissé tenter par les oeufs cocotte au foie-gras. Il a aimé, cependant le foie-gras était un peu trop subtil à son goût. Pour ma part, j’ai mangé des ravioles à la truffe blanche et crème de parmesan. Quel délice, juste WOW ! Cette entrée donne directement le ton de la soirée, le niveau est bien présent.

Pour les plats, j’ai dégusté de la chiffonnade d’entrecôte. C’est la première fois que je trouve de la chiffonnade avec de la viande, je l’ai donc testé ! Et bien, c’était très bon. Si je suis pointilleuse, je dirai que la viande était un peu trop nerveuse mais cela ne m’a pas tellement dérangé. Les frites étaient parfaites et en quantité bien plus que suffisantes. Mon ami s’est régalé avec le meilleur tartare qu’il n’avait jamais mangé ! La pièce de viande est encore une fois très conséquente ! Ils ne lésinent pas sur les portions, un bon point.

Pour finir en beauté, le cheesecake était parfait ! Honnêtement, quand l’assiette est arrivée je n’avais plus faim, mais gourmande comme je suis j’ai fini la part… Il était vraiment léger et le coulis de fruits rouges permettait d’ajouter encore plus de fraîcheur. Gabriel avait opté pour les profiteroles, mais cette fois c’était une grosse déception. Le chocolat chaud était froid et les choux semblaient ne pas être fait-maison.

IMG_4408.JPG

Nous avions jeté notre dévolu sur cette formule à 26 euros (c’était le soir). Je trouve le prix très raisonnable, il les vaut amplement ! Le midi, la même formule coûte seulement 20 euros, donc c’est vraiment donné.

Petit bémol, au niveau du service il n’était pas assez rigoureux. Les serveurs n’étaient pas très accueillants, un poil BCBG.

Le restaurant est vraiment magnifique, les tables sont soignées, les nappes sont parfaites ! C’est le genre d’endroit où on y mange avec son/sa chéri(e). C’est très romantique, j’ai été subjugué.

Je vous recommande absolument cette adresse !!!

IMG_4420.JPG

 

Découvertes culinaires à Lyon (Partie 2)

Si vous avez lu mon dernier article, je vous parlais de mon séjour en terre Lyonnaise. J’ai débuté par 4 premières adresses et maintenant je vais vous en présenter deux autres. Ce sont celles que je retiendrai de mon voyage :

La Cuisinerie

? 16 Rue Saint-Georges, Lyon.

IMG_4227

Concept ? Ici on mange bien et Français ! Le midi, c’est plutôt classique mais le soir c’est la formule tapas qui trône. Mais ne vous y trompez pas, tapas ne signifie pas bonne franquette, au contraire je n’en avais jamais vu d’aussi distingués !

IMG_4215

Slurp ? Pour débuter notre première soirée, nous avons fêté cela avec un cocktail. Le mojito que j’avais choisi était très bon.

Miam ? Il était très difficile de faire le choix entre les différents tapas, ils donnaient tous l’eau à la bouche ! Celui que j’ai préféré c’est la raviole au foie gras. C’était vraiment délicieux, j’en aurai bien repris. Ensuite,  nous avons opté pour un choix de tartinades et des chips tortilla. Il y avait une crème de thon, une crème aux poivrons et de la tapenade. J’ai beaucoup apprécié leurs saveurs. J’ai craqué pour le feuilleté aux escargots, je suis déjà une grande fan de ce petit mollusque. Ils étaient cuisinés parfaitement, chapeau ! Pour finir, nous nous sommes régalés grâce aux churros de pommes de terre qui étaient bien croquants. Et j’allais oublier les beignets de crevettes qui étaient très savoureux !

IMG_4223.JPG

Desserts ? J’avais déjà bien mangé, mais bon il ne faut pas finir un repas par du salé ! Donc nous nous sommes laissés tenter par une douceur. Mon co-testeur avait opté pour une dame blanche tandis que j’avais choisi la coupe de la Cuisinerie. Elle était excellente : 1 boule vanille, caramel et chocolat blanc, sauce caramel, brisures de Daim et chantilly. C’était le top ! Pour le coup, j’étais vraiment calée après le dessert.

Ambiance ? Je me suis sentie très bien dans ce restaurant. Les lumières étaient tamisées ce qui ne m’a pas dérangé. La gérante est très accueillante, elle nous explique directement le concept et semble très sympathique. De plus, c’est le genre d’endroit qui ne pose aucun soucis d’être en couple ou entre amis, les deux possibilités peuvent être choisies.

IMG_4228.JPG

Prix ? Les tapas vont de 5 à 18 euros, mais les prix sont très abordables. En tout cas, cela ne me dérange pas de payer cela au vu des jolies présentations et des bons produits. Les desserts sont dans une tranche de 6/8 euros ce qui est également raisonnable.

IMG_4218.JPG

Je remercie l’équipe de la Cuisinerie pour leur accueil plus que chaleureux.

Merci pour la dégustation, je n’oublierai pas cette adresse lors d’un futur passage.

Quelques liens : 

 Site   Facebook   Instagram


Guy and Sons

? 14 rue Tupi, Lyon.

IMG_4282.JPG

Concept ? Comme énoncé, c’est un Hamburger Store. C’est donc le paradis des burgers ! Ici, ne cherchez pas autre chose ! Cette chaîne est disponible dans 2 autres villes de France : Clermont et Montpellier. De plus, ils proposent un service de livraison à domicile.

IMG_4268.JPG

Miam ? Le choix n’a pas été difficile lorsque j’ai trouvé le burger au foie gras (l’alchimiste) : steak façon bouchère, foie gras poêlé, jeunes pousses, échalotes et sauce au vin rouge. Gros coup de cœur pour celui-ci ! Le pain (fait au restaurant) est déjà délicieux et bien moelleux. La viande est vraiment goûteuse. Et les frites, un vrai régal ! Fines, comme j’aime. Les sauces proposées étaient à tomber par-terre : tartare, moutarde, bleue on sent les yeux fermés que c’est du fait-maison.

Dessert ? J’ai testé le cheesecake Nutella qui est de loin ma favori ! J’ai également pu glisser ma cuillère dans le dessert de mon ami qui était également un cheesecake mais saveur myrtille, j’ai bien aimé. Le packaging, pensé pour qu’à la livraison le résultat soit le même qu’au restaurant, est magnifique. Les couches sont bien reconnaissables et cela donne vraiment envie. C’est une excellente façon de finir le repas.

Prix ? Mon burger était à 14 euros, le supplément pour les frites était de 2,50€. Les desserts coûtent 4,60 euros. Les prix sont plutôt corrects, peut-être que le fait de devoir payer les frites est un peu bizarre, mais sinon tout vaut le coup. Il est rare de trouver des burgers de qualité, avec autant de produits frais et fait-maison alors on dit oui !

IMG_4263.JPG

Déco ? C’est vraiment sympa ! C’est plutôt simple et épuré, un endroit branché. Les bières ont un design très original qui m’a fortement plus.

IMG_4278.JPG

Merci beaucoup au restaurant Guy and Sons de m’avoir accordé du temps, j’ai passé un savoureux moment.

Et j’espère à bientôt dans la ville Rose !

Les liens : 

 Site  Facebook  Instagram